Je lis la première page : je suis captivée. Je lis la deuxième : je suis captivée. Je lis la dernière, je veux relire la première. L’ouvrage fabuleux de Frédéric Lenoir « L’âme du Monde » est un véritable hymne à la sagesse au bonheur et au « lâcher prise » : à consommer sans modération.

Cette « Âme du monde » comme vous vous en doutez, c’est le nom qui désigne ce qui est au-dessus de nous, quelque chose. Alors pour certains ça sera Dieu, pour d’autres Bouddha et j’en passe. C’est l’Être, le Créateur. Ainsi, le tabou de « ton » Dieu, « ta » religion est laissée de côté pour ne laisser place qu’à la sagesse tirée de toutes ces croyances, il n’y a plus de meilleure religion qu’une autre; il n’y a que la sagesse universelle.

Enseignement sur la liberté, l’amour, la tolérance, la découverte de soi-mêmes, le respect, le désir, le bonheur… Ce court ouvrage vous initie à tout, il vous donne les bases fondamentales de l’accord avec soi-même et d’accord avec autrui (le vivre ensemble).

Chaque jour alors nous sommes guidés dans une thématique de la vie et tout cela illustrer par une histoire celle sept sages venus des différentes parties du monde, réunis pour transmettre à deux jeunes adolescents la sagesse universelle.
Dès lors, l’écriture est très abordable : il n’y a que le nécessaire pour « vivre », un langage très simple. Ce livre est réellement à la porter de tous. J’ai dû me contrôler pour le pas de lire trop vite et savourer chaque passage philosophique pour y réfléchir et moi-même prendre conscience des mots, des paroles.

Empruntez-le, achetez-le, volez-le et Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Uneboob
neque. Praesent dolor Phasellus elit. Donec facilisis tristique id
Partagez
Tweetez
Enregistrer
0 Partages