Du 1er au 4 juin s’est déroulé, pour sa 25e édition, le festival de l’échappée belle organisé par le Carré-Colonnes à Blanquefort. C’est dans le parc de Fongravay que j’ai assisté, en compagnie de sympathiques bénévoles et d’amis, à différents spectacles de rue en extérieur. Pour ma part, j’ai été bénévole du 3 au 4 juin, le 3 c’est sous la pluie que le week-end commençait. Le 4, c’est sous un soleil nuageux que le festival naviguait.

Je viens donc vous faire part de mes impressions, et notamment sur certains spectacles qui m’ont particulièrement plu et que je trouve tout à fait intéressant. D’ailleurs, le festival a pour but de diffuser la culture et de sensibiliser les enfants aux spectacles à l’air libre.

« Bruissement de pelles » de la compagnie FurinkaÏ
  • 3JUIN.JOURDEPLUIE:

Dans le plus mignon, j’ai beaucoup apprécié le spectacle des « 3 petits cochons » par Bernard Boudru, marionnettiste belge de la compagnie Théâtre Magnetic. Cet homme bouleverse les codes de la famille et de la vie sociale dans une adaptation du conte populaire « les 3 petits cochons ». Les trois petits cochons ont une nouvelle personnalité et ô grand merci, ils semblent tellement humains. C’est ce sens qu’il casse l’histoire, qu’il casse l’idée de la « famille nucléaire ». Toute cette nouvelle histoire est interprétée par des figurines et des peluches, et c’est délicieusement drôle…

Toujours dans la continuité du comique, nous avons assisté au déchaînement anti-système d’une cuisinière, le spectacle porte ailleurs sa fonction : « La cuisinière ». Alors là… Faire la cuisine, les femmes, on pense qu’elles savent faire. Évidemment, les femmes ont été éduquées par des instances d’intégrations qui font de la femme une Femme. Mais une cuisinière ne sait pas toujours cuisiner… Nous sommes plongés dans un monde des années 50’s ou la cuisinière incarne une bonne femme, pin’up censé savoir suivre une recette de désert correctement. Evidemment la recette tombe à l’eau, ça flambe, ça casse, ça mousse, ça coule et le tout saupoudré d’explosions savoureuses… À table !

Enfin… Sans doute, le meilleur spectacle du festival. Que dire ? Un homme qui arrive une semaine à l’avance pour un vide-greniers. Gaetan Lecroteux nous vend son passé, son présent, accompagné d’un filtre de joie et de tristesse… Dans chaque objet Gaetan nous transporte dans un moment de sa vie et commente d’une manière si rigolote ce moment. Alors je dirais plutôt Vie de grenier… Tellement humain et vivant, tellement drôle et émouvant… « Je me presse de rire de tout de peur d’être obligé d’en pleurer » (Beaumarchais), parfois, il faudrait peut-être pleurer… Par la compagnie Carnage Productions.

À cause de la pluie, nous n’avons pas pu assister à toute la programmation puisqu’elle a été modifiée. Néanmoins, ces spectacles étaient des perles pleines d’humour, je recommande !

  • 4JUIN/SOLEILDE.RETOUR

En ce jour de beau temps nous avons pu assister à la décadence et la passion d’un homme amoureux de patate et fasciné de Première Guerre Mondiale (14/18). C’était en extérieur et heureusement, car c’est sur le front que nous nous trouvions. Comme monde : l’absurdité de la guerre, comme arme : les patates. Reproduction réaliste des soldats, tanks et avions sculptés dans les pommes de terre. Une version audacieuse de la Grande Guerre, avec de vraies bombes, de vraies attaques, qui font glousser et réfléchir. L’euphorie drôle et saisissante du spectacle « Poilu, purée de guerre » est présentée par la Compagnie Chicken Street.

PS : si vous y allez, mettez-vous devant !

Enfin, le dernier spectacle « Vachement [DeHors] » de la Compagnie C&C… Cette performance est dansée, elle vit et meurt comme elle souffre. Entre eaux, pétrole, or et corps dénudés, on a affaire à une dénonciation de la société capitaliste et de ses vices qu’ils lui sont propres, gros comme les antibiotiques qu’elles donnent aux animaux. Pour moi, c’est mon spectacle préféré après « Ma vie de grenier ». En effet, c’est violent poétique et déjanté comme ce n’est pas permis. La musique s’accorde incroyablement bien entre les corps et leurs souffrances… Bref s’est culotté et c’est ça qui est bon !

Malheureusement j’ai oublié de prendre des photos, j’ai surtout oublié mon reflex … Je vous invite donc à faire quelques recherches sur tous ces spectacles.

Bon spectacle à Vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Uneboob
ut elit. libero. efficitur. facilisis Lorem justo
Partagez2
Tweetez
Enregistrer
0 Partages