Si tu n’as d’autres occupations que de regarder par la fenêtre un jour de pluie, il te manque sans doute quelque chose : des douceurs musicales (et Netlfix aussi).  Oui, mars est un mois où la pluie rythme nos journées. Mauvaise saison pour les touristes. Et dans ce torrent de giboulée rien n’est plus agréable que d’écouter des sons réconfortants.

Et ces derniers temps, j’ai découvert quelques artistes qui en méritent le détour. Allant de l’acoustique à l’électronique mélancolique, j’ai passé des sacrés moments à te trouver des vraies pépites musicales.

Bedroom beatmaker et fabricant d’histoires musicales : Nymano

À écouter les jours d’orage mais pas que ! Nymano vient de Nancy, la ville des possibles dit-on. Pas plus longues que 2 minutes, ses pistes offrent de nouvelles saveurs musicales à chaque écoute.
Des voix, des rythmes posés et sensuels, quelques grésillements et surtout un réalisme un peu ivre, mais surtout intime.

En somme, il y a une sensibilité dans chaque morceau qu’il mixe, et c’est très calmant.
Un album à écouter ? Mmmh, je t’en donne deux : Romance et short stories, bonne écoute !

On the road : évasion et légèreté avec Mogli

C’est en regardant son documentaire sur son voyage avec son conjoint Expedition Happiness que je l’ai entendue. Les kilomètres qu’elle a parcouru ont inspiré ses chansons. C’est ce qui rend ses chansons authentiques et intimes. On ressent l’esprit de leur parcours et la légèreté qui s’y trouvait.
J’adore écouter Mogli sur la route, là où elle a écrit la plupart de ses chansons. Et je ne cesse de penser à son chien Rudi qui a rythmé leur périple quand je l’entends.

Pour tout te dire, j’ai une touche avec le titre two lungs. Les paroles, l’instru et les images sont plus que jamais mélancoliques et poétiques. C’est une musique de fin, elle nous fait réfléchir et nous rend nostalgique.

Pour rester sous la couette ou boire un verre dans ton petit salon : Snow garden

Il n’y a rien de plus calme et de plus reposant que d’écouter can’t sleep de snow garden. D’autre part, il y a ce son et bien plus encore. Je t’assure que cette équipe te propose des résonances douces et fraiches pour le plus grand plaisir de ton ouïe.

Tu peux te plonger dans une tiédeur électrique et jouir de la délicatesse du piano, un instrument au centre des pistes. Puis, pour le reste : quelques éclats de caisse claire et de cymbales charleston, l’affaire est jouée, c’est tout.

Enfin, j’adore écouter snow garden pendant que j’étudie ou quand je n’ai rien à faire à part regarder part la fenêtre depuis mon lit.

Eh oui, de la pop-rock : Alice Merton ou la femme qui a révolutionné mes réveils

Tu la connais sûrement avec son single No roots qui a fait 68 millions de vues du YouTube (juste ça). De plus, si tu es un curieux, tu as sans doute regardé (ou tu vas le faire !) ce qu’elle a fait avant. C’est différent et c’est bon, il y a de l’énergie et de la pulpe dans ses chansons.
Un peu de fureur et d’emballement, des hauts, des bats, ses chansons sont rassurantes et motivantes, elles te donnent envie d’avancer et de te dépasser !

Et je terminerais sur cette note quelque peu entrainante…
D’ailleurs si tu souhaites te dépasser mais que tu te poses tout un tas de questions (que t’angoisses peut-être ?) je te laisse découvrir mon article Se lancer (ou s’avancer ?) qui pourra te réconforter.

Merci pour la lecture ! (et à très vite)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Uneboob
94a4e981cd9bcde4ad4437717ab02231VVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVV
1 Partages
Partagez1
Tweetez
Enregistrer